Rechercher

Le stop sur Madère



Il fut plus long que prévu !

Arrivés le jeudi 24, nous devions partir le dimanche 28/11 ! Et puis les vents s’annonçaient un peu mous jusqu’au 1/12.

Alors c’est le 1/12 apm que nous reprenons la mer vers l’île des Canaries : Graciosa.

Au nord-est !

A peine 48 heures de nav prévue si le vent reste bon.

C’est une petite île de 29,05 km2, avec très peu d’habitants !

Plate et sablonneuse avec 4 cônes volcaniques peu élevés!

C’est un privilège je dirais de pouvoir y aller 🙏

Ensuite ce sera mouillage sur Lanzarote.

Pour revenir sur la petite semaine sur Madère, ce fut des jours de repos avant tout et tourisme !

On a découvert un vieux quartier aux petites rues étroites, aux portes colorées, aux murs peints et parfois la pierre volcanique présente.

Des rues propres, excentré du bruit et de la pollution visuelle ! Pour le coup, l’hyper-centre est grand avec beaucoup de boutiques, ressemble à toutes les capitales (Funchal est la capitale où y réside 70% de la population totale de l’île).

Madère est une île sauvage, avec beaucoup de verdures, d’arbres et de fleurs… Avons visité le jardin botanique à Monte, aussi un village de pêcheurs à Câmara de Lobos puis à Cabo Girão où nous avons marché au dessus de la mer à 580 mètres (Eymeric surtout, moi j’ai flippé, la vitre transparente et tout c’est pas mon délire !)

Avons fait un tour en montagne aussi à Curral das Freitas, un joli village. La tête dans les nuages !

Très très calme !

Sur l’île c’était à pieds ou en bus!

Si une critique à faire peut-être … les paquebots qui déboulent tous les jours débarquant 11000 passagers ! La folie, jusqu’à 2 par jours.

Ils arrivent le matin et repartent le soir !